Vous connaissez sans doute ces moments de « lassitude », ces moments d’errance intellectuelle où l’inspiration ne vient pas. Pas d’envie, pas de motivation qui vous incite à appuyer sur le déclencheur. Si ce passage à vide peut paraître angoissant, il est pourtant utile pour se ressourcer. Il est normal de chercher sa voie, de réfléchir à son parcours pour trouver de nouvelles idées. Sauf à disposer d’un don particulier, la créativité se cultive et s’alimente du vécu ou du quotidien.

NE PAS VIVRE LA CRÉATIVITÉ COMME UNE OBSESSION

La créativité est en nous mais nous ne l’exprimons pas consciemment. Plutôt que de chercher mille et une façons de devenir créatif, cherchons d’abord en notre fort intérieur les raisons qui nous poussent à photographier. Recentrons-nous sur nos envies, notre mode de communication, nos émotions. Ne vous imposez pas une obligation de créativité, le résultat n’en serait que plus mauvais.

OUBLIER LE REGARD DES AUTRES

N’ayons pas peur du regard des autres, de ce que peut renvoyer nos images. Oublions aussi les images que nous avons (trop) vu pour ne pas en être prisonnier et simplement copier. Fabriquons notre propre style d’images avec notre âme.

S’IMPRÉGNER ET RESSENTIR

Ne vous est-il jamais arrivé de rester pensif en un endroit serein ? De laisser votre esprit vagabonder, le regard vague à contempler des jeux de lumière ? Vous étiez là sans penser à prendre une photo, juste à laisser libre cours à vos pensées. Cultiver ces instants magiques entretient la faculté à se laisser imprégner par les choses pour mettre en image le monde qui nous entoure. Il faut parfois lâcher prise pour réaliser des images qui nous ressemblent.

OUBLIER LES ACCESSOIRES

La créativité n’est pas une histoire d’originalité artificialisée par de savants accessoires. Sur les réseaux sociaux, certains sont imaginatifs, livrant leur soi-disant « secrets » comme une recette absolue à recopier. A l’inverse, pensez d’abord à l’image pour y incorporer votre savoir faire le cas échéant.

CULTIVER SON UNIVERS

Tout au long de votre parcours, les idées naissent et meurent ; certaines demeurent pour un temps ou pour toujours. Centrez votre travail sur vos envies. Explorez et donnez-vous une direction (le moment venu). Réalisez un travail introspectif pour mieux connaître les émotions qui vous caractérisent.

OUBLIER LA TECHNIQUE

Après avoir accumulé tous ces enseignements sur la prise de vue ou la composition, il est temps de les oublier ! Ne vous enfermez pas dans des règles ou dans des concepts. Prenez le contre-pied de ce que vous avez appris. Assumez des choix artistiques et amusez-vous !

SAVOIR SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT

Sortez des sentiers battus. Sortez sous la pluie, changez vos habitudes… Voilà les conseils les plus entendus mais aussi les plus prometteurs. Sortez de votre zone de confort et explorez de nouvelles pistes. Gouttez au plaisir retrouvé de louper des photos. De quoi avez-vous peur ?

PERSÉVÉRER

Certains sujets méritent une attention soutenue ou ils donnent l’envie d’approfondir une question. Si c’est le cas, renouvelez les occasions de travailler. Faites le tour du sujet et clarifiez votre propos. Améliorez votre production, affinez, perfectionnez…

ABOUTIR VOTRE TRAVAIL

A vouloir trop mettre d’images sur son disque dur on finit par noyer son travail. Soignez la sélection de vos images et imposez-vous un tri méthodique. Apportez la touche finale avec la retouche. On ne parle pas d’effet spécial, car la créativité est plus subtile. La retouche doit « habiller » agréablement et utilement votre image dans une suite logique : le processus créatif. Préparez aussi une série, une présentation (album, livre, galerie web…). Finaliser vos images est une façon de leur donner vie.

En commençant à lire cet article vous pensiez peut être apprendre des trucs infaillibles. Le genre de secrets de photographes qui font de n’importe qui un artiste. Vous pensiez découvrir le filtre magique qui ferait de vous un as de la photo et des réseaux sociaux. Si vous êtes arrivés jusque là vous aurez compris que la créativité est avant tout une façon d’être. A vous d’avoir d’abord les idées et de trouver les trucs ou les techniques qui vous permettrons de peaufiner vos images. N’oubliez pas que c’est en photographiant que vous trouverez le chemin.