Stéphane DENIZOT

La photo est-elle un art ?

Mar 9, 2020/ StephanePhotographe/ in: Autre/ with Comments are off for this post

La question se pose depuis son invention. Entrant en rivalité frontale avec la peinture, la photographie a longtemps été perçue comme trop réaliste, cantonnée au portrait ou au nu académique. L’arrivée du numérique l’a rendue trop facile, trop reproductible, trop accessible pour redorer son blason en tant que pratique artistique.


La photo est-elle un art ?

Nous vivons dans l’ère de l’image, avec des millions d’images qui déferlent quotidiennement sur le web. La plupart d’entre elles ne nous évoquent rien, ne représentent rien qu’un souvenir pour celui ou celle qui la diffuse. Photographier est devenu un acte d’une banalité affligeante, une activité « presse bouton » ( un tapotage d’écran pour être plus moderne).

la photographie est elle un art

L’œuvre d’art doit être unique

Il fût un temps où le photographe brûlait son négatif après avoir réalisé un tirage de son image. L’œuvre devait être unique, parfaitement conforme à ce le photographe avait voulu exprimer. Elle était aussi périssable. L’image numérique d’aujourd’hui est multiple, conservée, éditée à plusieurs exemplaires, diffusée, seul le tirage peut être numéroté.

L’œuvre est avant tout une histoire de fiscalité

Le Code Général des Impôts et son article 98 A (annexe III) du CGI définit une œuvre d’art photographique comme suit : sont considérées comme œuvres d’art des photographies prises par l’artiste, tirées par lui ou sous son contrôle, signées et numérotées dans la limite de trente exemplaires, tous formats et supports confondus. Dont acte !

Transformer la réalité en une image

La prise de vue transforme la réalité en un fragment. Une fois prise tout est dit dans le cadre de l’image. Henri Cartier Bresson prenait un malin plaisir à tirer ses images en montrant les bordures du négatif… Traduisez cela en : « regardez il n’y a pas de recadrage, je vous montre exactement ce que j’ai vu ». Une particularité de plus partie en fumée avec l’image numérique sans compter l’absence de référence à un original comme un diapositive ou un négatif.

Photographier l’ordinaire, témoigner de son époque, figer une action ne suffit plus car la technique le permet aisément. Si on ajoute à cela que tout (ou presque) a déjà été photographié partout sur notre planète il y a de quoi être blasé. L’importance pour une photo artistique reste le regard porté sur les choses ou les gens, cela relève de l’émotionnel, du personnel et du psychologique. Chaque photographe est unique, chacun verra le monde de ses propres yeux avant d’en faire intentionnellement une image et non une simple représentation descriptive du monde.

Assumer PLEINEMENT des choix

La photographie est comme la page blanche de l’écrivain, on y met ce que l’on veut. C’est cette démarche créatrice qui débouche sur l’expression et par conséquent sur l’œuvre potentiellement artistique. Le photographe est un artiste lorsqu’il crée de toutes pièces une image. Si l’image est un instantané d’une fraction de seconde sa réalisation sollicite tous les sens. Le regard se porte sur la lumière, les ombres, les couleurs, l’instant magique ou tout est réuni pour exprimer un ressenti. Il n’y a pas d’art sans l’intention de sublimer un sujet en y projetant ses propres émotions, ses démons ou ses propres obsessions.

Un photographe professionnel n’est pas un artiste

On a longtemps exagéré la différence entre le photographe amateur et le photographe professionnel. Si la photographie d’identité n’a rien d’une pratique artistique beaucoup de photographes professionnels ont su développer un savoir faire artistique au point d’être reconnus par leur style. Les amateurs leur ont vite emboîté le pas en explorant de nouvelles pistes. Si les métiers de photographes sont variés et en pleine mutation, le talent artistique ne dépend pas d’un simple statut.

Pour conclure ce rapide tour d’horizon, on pourrait dire que la photo en elle même n’est pas un art mais que c’est ce que vous en faite qui devient un moyen d’expression artistique. Le sens du visuel prend alors toute sa dimension.

Comments 0